Edito juillet 2021

TEMPS DES CONGÉS ET DES VOYAGES

On ne peut pas dire, que le Padre Pio était un zélote du repos et qu’il coinçait  facilement la bulle. Non ! certes non ! Jusqu’à 81 ans bien sonné, il se lève à 4h le matin, prend un repas plus que frugal avec ses frères à midi et se couche vers minuit. Durant toutes ses longues journées, il célèbre la sainte messe et confesse d’innombrables pénitents, pour l’essentiel.

Cependant, nous pouvons quand même nous reposer de nos fatigues durant cet été, comme tout le monde. C’est le Seigneur qui nous y invitait dans l’évangile en affirmant que le jour du repos était fait pour l’homme et non l’homme pour le jour du repos. Dans sa miséricorde, Dieu avait prévu qu’au moins une fois tous les sept jours, nous puissions lui consacrer un peu plus de temps et aussi à nos familles ou amis. Lui-même s’étant reposé         de toute l’œuvre qu’Il avait faite, nous dit le livre de Genèse, nous invite le septième jour à nous reposer.

L’abnégation du Padre Pio vient de son amour pour nous, qu’il partageait avec le Christ, il ne pouvait pas trouver de repos, tant qu’une âme avait besoin de son ministère. Peut-être certains et certaines d’entre-nous vont choisir de changer d’air, dans la mesure bien entendu des règles sanitaires, surtout concernant les destinations. Pourquoi ne pas considérer ces déplacements estivaux comme des pèlerinages ? En effet, nous             sommes en pèlerinage sur la terre, c’est ce qu’enseigne Vatican II. Toute terre que nous foulons est sainte, parce que nous portons en nous-même le Christ. Partout où nous irons, Il nous précède. Comme Il l’avait dit après sa Résurrection d’entre les morts : je vous précède en Galilée.

Notre groupe est né lui-même d’un désir de plusieurs d’entre-nous, qui empruntions les pas de St Pio dans le sud de l’Italie, il y a de cela trois ans maintenant.

Ainsi, que dans tout ce que nous vivrons durant ce temps de repos et peut-être de voyages, nous soyons toujours présents à Dieu, qui Lui l’est toujours à nous.

                                    Abbé Pierre-Marie VERHEGGE

Laisser un commentaire