Edito Mars 2021

Oui, nous sommes en carême, mais cette année le St Père a mis toute l’année sous la protection de St Joseph. Ce n’est naturellement pas simplement parce qu’il est le St Patron du Vatican. Avec cet homme tout à fait exceptionnel, nous voyons se profiler le visage d’un père et d’un époux responsable et un croyant tout entier, dans le désir d’accomplir la volonté de Dieu. Il avait projeté d’épouser cette merveilleuse jeune fille qu’était la Vierge Marie, il découvre sa grossesse. Le cœur profondément blessé, il veut la répudier en secret de manière à faire ce que préconise la Loi de Moïse, avec le plus de miséricorde possible, épargnant à sa fiancée la mort par lapidation. L’archange Gabriel le visite en révélant l’origine de l’enfant, il accueille alors la maman et le trésor inestimable qu’elle porte en elle, sans se poser de question, bien résolu à les protéger tous deux et pour toujours. L’archange le visite à nouveau, il faut fuir en Égypte, il part dès le lendemain avec son épouse et Jésus en exil en Égypte. A chaque fois, il obéit à Dieu, quoi qu’il lui en coûte, même si cela doit bouleverser ses plans de vie tranquille.

St Pio aussi avait la même disponibilité, même aux heures les plus noires.  Quand il recevait des persécutions particulièrement humiliantes de l’autorité ecclésiastique abusée par des personnes malveillantes. Il obéissait en silence et sans récriminer, seulement peiné de ne pouvoir aider des âmes qui avaient besoin de lui pour leur salut. Que ce carême nous aide, à la prière de St Joseph et de St Pio à mieux nous abandonner à la volonté d’un Dieu, qui sait mieux que nous quel chemin emprunter pour le rejoindre.                                                                       

Abbé Pierre-Marie VERHEGGE

Laisser un commentaire