A propos des groupes de prière !!!

 


Chers amis du Groupe de prière,
Les Groupes de Prière de Padre PIO sont nés à l’initiative de Padre PIO, et lorsque
le 8 mars 1952, le Pape Pie XII a déclaré,

« Ce dont l’Église a un besoin urgent, c’est de fidèles et de groupes de fidèles,
de toutes conditions, qui conforment leur vie et leur activité aux Commandements
de Dieu et aux Lois du Christ »,
les Groupes de Prière de Padre PIO se sont intégrés tout naturellement dans la mère Eglise.

 

Et le 5 mai 1966,il nous a rappelé :
« Soyez des foyers de Foi et d’amour au milieu desquels le Christ Lui même est
présent, chaque fois que vous vous réunissez pour prier et pour partager l’Agape
fraternelle sous la direction de vos pasteurs et de vos directeurs spirituels ».
La règle est claire, Nous devons la plus stricte obéissance à la Sainte Eglise Catholique
et au Saint Père le Pape, et il nous appartient d’éviter toutes les déviations d’initiative
personnelle, qui, bien que dictées par le zèle et la bonne foi pourraient fausser le but du
Groupe de Prière. A la question que lui posait personnellement le Père Jean Derobert,
fils spirituel de Padre PIO : « Pouvons nous, dans ces groupes, faire des conférences ou
d’autres activités », la réponse immédiate de Padre PIO fut : « Surtout pas, les
bavardages ne peuvent que détruire le groupe ».

 

Applications de tout ceci :
J’avais espéré depuis la création de notre groupe de prière en 2018, organiser des
conférences, avec l’éclairage de notre directeur spirituel, le Père Pierre-Marie Verhegge,
concernant Padre PIO en premier, puis la place de l’Église dans notre vie quotidienne.
Celà peut sembler compromis, mais c’est aussi de l’enseignement me semble t’il. Alors ?
J’ai aussi osé espérer la création d’une Fête des Roses, le 8 décembre de chaque année,
jour de la la fête de l’Immaculée Conception. Nous sommes le Groupe de l’Immaculée
Conception, et nous en sommes réduits à déposer nos fleurs individuellement auprès de la
statue de la Vierge Marie. Notre espoir est qu’à San Giovanni Rotondo, une fête des roses est organisée le 8 décembre de chaque année en hommage à la Vierge de Pompeï.
Alors, Pourquoi pas nous ? Les règles sanitaires vont devoir se calmer. Espoir.

J’ai aussi rêvé d’une fête de la Prière, (oui, je sais, je suis plutôt festif), avec Adoration
du Saint Sacrement, et pourquoi pas participation chantée de différents groupes de la région.

 

Cela ne semble pas réellement s’inscrire dans nos possibilités. Mais pourquoi pas ?
J’espère encore une grande fête de la Miséricorde, cette grande fête de réconciliation,
hautement récréative, (j’ai dit re-créative et non récréative, vous l’aviez remarqué), avec
conférence sur la vie et le message de Sainte Faustine par exemple, et sur la Vierge Marie.
Je sais, je rêve beaucoup. Padre PIO rêvait aussi. Mieux, il était Inspiré. Il le fallait pour oser entreprendre et réaliser la Casa Sollievo della Sofferenza, qui n’est pas une banale clinique, mais la maison du soulagement dans son entièreté. Padre PIO nous a mis en marche en 2018, ne restons pas assis. Il nous a demandé de redonner au monde « ce supplément d’âme » dont il a besoin. Grâce à un généreux donateur, une très jolie statue de Padre PIO a été installée en 2021 ; bénie par Mgr DOLLMANN, notre Archevêque, elle témoigne de l’implantation de Padre PIO. Nous pouvons légitimement penser que des prières pourront y être déposées prochainement, ainsi que la biographie de Padre PIO, réalisée par notre directeur spirituel. Une demande de relique, encouragée par Mgr DOLLMANN a été sollicitée au Centre des Groupes de prière de San Giovani Rotondo. Nous espérons que notre demande sera entendue ; elle permettrait d’autres développements. Et puis le jeudi 16 juin prochain, il y aura 20 ans que le Pape Jean-Paul II a annoncé au monde entier, la canonisation de St PIO de Pietrelcina.. Une petite fête … encore ?

Tout cela nous invite à poursuivre nos efforts, surtout que nous savons bien que St PIO

nous précède sur la route, et qu’il a choisi le Valenciennois. Si ces idées vous plaisent, nous pouvons les entreprendre et mieux encore, les réussir. Si au lieu de « conférences », ce qui sous-entend souvent des discussions, et donc des risques de divisions, nous parlions d « Enseignements », cela pourrait peut-être se faire.

Sans jamais oublier le Message de Padre à l’Église :
« La prière est la clé qui nous ouvre le coeur de DIEU. Seule la prière est
capable de transformer le monde ».

JJ LEFEBVRE, Animateur du Groupe de Prière

Laisser un commentaire